• Rinne

    music, lyrics, arrangement : Hachi

    guitare : osamuraisan

    illust : Hatsuko

    vocal : Hatsune Miku

    date : 21 juillet 2010

    lyrics : (romaji)

    Kuro yagi ga tsubuyaita
    Hakusen yori osagari yo
    nibiiro densha toori satte
    tonari de neko ga toikaketa
    anata wa doko ni mukaundai kokora mo jika ni shinjimatte
     
    Aka no tekubi tazusaete 
    watashi hitori fuwari nenashigusa
    sabita mizu wo nomikomunde
    tsugi no eki
     
    Mata douka douka ai wo
    Kaeri no densha wa doko ni mo nai wa 
    Oshiete daarin daarin nee daarin
    koe ga kikoeta you na ki ga shita 
     
    Kareta hana wa tsubuyaita
    kanjou ga nai, kanjou ga nai, kokoro wa urei yuu wo haite
    semi no naite ochiru goro
    densen ga saita aka no shita
    tachiirikinshi kettobashite
     
    takeri kage ga dorodoro to
    koboredasu
     
    "Mienai" to naite naite
    Watashi no omoi wo sagashite iru wa
    Oshiete daarin daarin nee daarin
    narame denwa no inochi wa doko he 


    Udaru udaru kanjousen
    koko ni wa nai koko ni juuten wa nai 
    hirari hirari migi de naru
    fumikari no oto kanka rarin dou
    karasu wa iu karasu wa  iu
    "Anokoro ni wa kitto modorenaize"
    "Kimi wa mou otona ni natte shimatta"
     
    Mata douka douka ai wo
    owaranai rinne wo chigitte okure
    Sayonara Daarin daarin nee daarin
    ano hi watashi wa otona ni natta


    Taezu omou futari hitori
    Kure ochita kotoba wa torekaezu ni 
    sayonara daarin daarin nee daarin
    kurukuru mawaru kanjousen wo


    "Hitori aware ni ayumeya shoujo"

     

    Glutamine's cover ◄

    traduction : (sourcekurotsuki92i)

    Une chèvre noire me siffla
    「Veuillez ne pas franchir cette ligne blanche 
    Pendant que le train noir passe s'il vous plaît」

    Un chat à mes côtés me dit
    「Où pourrais-tu bien aller ? 
    Cet arrêt te mènera droit à la mort」

    Tout en tenant mon poignet rouge,
    Seule, je suis comme une mauvaise herbe sans racine
    Je buvais cette eau couleur rouille
    En attendant la prochaine station

    S'il te plaît, juste une fois, reviens et donne-moi ton amour
    Il n'y a aucun train qui peut me ramener à la maison
    S'il te plaît dis-moi chéri, chéri, chéri,
    Je pensais avoir entendu ta voix

    Une fleur fanée me siffla
    「Plus aucune émotion, plus aucune émotion,
    Mon coeur vomissait une soirée douloureuse」

    Lorsque les cigales pleuraient et commençaient à mourir
    Sous cette rougeur que ces fils électrique avaient déchirée
    Je donnais un coup de pied au panneau "Ne pas entrer",
    Une ombre violente commençait à s'égoutter et à se répandre

    「Je ne pouvais pas les voir」 criais-je encore et encore
    Je continuais de rechercher mes émotions
    S'il te plaît dis-moi chéri, chéri, chéri,
    Si le téléphone ne sonne pas, où est donc passée sa vie ?

    Dans cette boucle étouffante, étouffante,
    Il n'y a aucun, il n'y a pas de terminus
    Sonnant à gauche, à gauche puis à droite,
    Le croisement de chemin de fer faisait "clic clac"

    Un corbeau me parlait, un corbeau me parlait
    「Tu ne seras pas capable de retourner à ce moment」
    「Tu es déjà devenue une adulte」

    S'il te plaît, juste une fois, donne-moi ton amour
    S'il te plaît, détruit cette boucle sans fin
    Adieu chéri, chéri, chéri, en ce jour où je suis devenue une adulte

    Je pensais sans arrêt à deux personnes, une personne,
    Incapable de retrouver les mots qui s'étaient dissipés avec le soleil couchant
    Adieu chéri, chéri, chéri, sur cette boucle éternelle

    「Continue de marcher seule, misérablement, jeune fille」


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :