• Outer Science

    music, lyrics : Jin-P

    arrangement : Nhato

    illust, vidéo : Shidu

    date : 31 août 2013

    vocal : IA

     

    lyrics : (romaji)

    Chiisaku mijime ni ikita seimei ga

    Shinde wa DOA otataku deshou

    Chiisa na aruji ha mikaneru

    "Iya na hanashi da"

     

    Ookiku hirogaru nodo to doutai wa

    Shinda kokoro o tokasu you ni

    Yukkuri inochi o nomikomi

    Me o kurinuku

     

    Nee, kimi mo inocchattan deshou

    Boku ni niramareta toki ni sa

    Sonna hisouseishin ga

    Daikoubutsu da

     

    Youkoso waga tainai ne

    Ai to ego no shuuchakuten

    Kimi mo sugu ni umarekawareru

    Kaibutsu mitai de suteki na koto deshou ?

     

    "Aa, kamisama nande" tte

    "Mou iya da yo" to naitatte

    Ukeirero yo, kore ga sadame da

    Tsugi no tsugi no tsugi no nushi ni kenmeishiyou

     

    Shinwa mo inochi mo hito no unmei mo

    Ukkari koi ni ochiru no mo

    Hissori hebi wa waraidasu

    "Baka na koto da"

     

    Aa, nandai nandai mou tamarai ne

    Kusunda kokoro o neburu tamaranai

    Chiisana inochi ni toritsuki

    Me o umekomu

     

    Aa, kimi ni yadocchattan deshou

    Me o awaseru nouryoku ga sa

    Kimi ga kono higeki no 

    "Jou'ou" nanda

     

    Okashiro yo seimei yo

    Ai to ego no gasshousai

    Yureru hibi mo kuzurehajimeru

    "Hajime no higeki" e ashinamiawasete


    "Kaeshite" to nageitatte

    "Mou iya da yo" to naitatte

    Shiru koto ka yo, sore ga sadame da

    Hidoku morokuchachi na hibi ga shoumei darou

     

    Nante baka na seimei da

    Nando demo aragatte

    Onaji hibi e modorihajimeru

    Mubou ni busama ni

    Naite naite naite naite

     

    Aa, busama na seimei yo

    "Nande?" da no to iu mae ni

    Motomesugita tsumi ni kashizuke

    Utsuro na kiseki ga hajiketekuzurete

     

    "Mou nandaka ii ya" tte

    Nando mo tada naitatte

    Owarisura mo jiki ni usureru

     

    Tsugi no tsugi no tsugi ni kuru tsugi no

    Tsugi no tsugi no hi o

    Tsugi no tsugi no tsugi mo choushoushiyou

     

    8 nico chorus cover ◄

    english cover (Kuraiinu) ◄

     

    Traduction :
    Vivant une vie de faible misère,
    La Mort frappe à la porte, n'est-ce pas ?
    Le jeune maître ne pouvait le regarder avec indifférence :
    "C'est une histoire déplaisante"

    La gorge et le corps ont été ouverts et élargis
    Pour faire fondre ce coeur mort
    Avalant lentement cette vie,
    Je lui crevais les yeux

    Hé, tu pries aussi, non ?
    A chaque fois que tu me regardes
    Ce genre d'esprit bouleversé
    Est une chose que j'aime vraiment

    Bienvenue au coeur de mes entrailles,
    Le point final de l'amour et de l'égo
    Tu renaîtras bientôt aussi
    N'est-ce pas merveilleux de ressembler à un monstre ?

    "Ah, Dieu, pourquoi ?"
    "J'en ai marre de tout ça !" pleures-tu
    Accepte-le, c'est le destin
    La prochaine fois, prochaine fois, prochaine fois, travaillons dur pour le maître

    Les légendes, la vie, même le destin des gens
    Et tombé amoureux par inadvertance aussi,
    Rapidement, le serpent riait
    "Ce ne sont que des choses stupides"

    Ah, c'est difficile, quel défi, je ne peux pas le supporter
    Ce qui m'alléchait dans ce coeur faible est
    Qu'il était loin de cette petite vie
    Intégrée dans ces yeux

    Ah, il habite en toi, n'est-ce pas ?
    La capacité de combinaison de ces yeux
    Tu es la reine de cette tragédie

    Réjouis-toi de ta vie !
    Joins l'amour et l'égoïsme
    Ces jours indécis commençaient à se briser également
    Rassemble le rythme et dirige-toi vers "la première tragédie"

    "Rend-le moi !" te lamentes-tu
    "J'en ai marre de tout ça !" pleures-tu
    Tu le sais, non ? C'est le destin
    Cette histoire si petite et fragile est en fait la réalité n'est-ce pas ?

    Peu importe combien de fois tu le nies,
    Cette vie stupide que tu mènes,
    Commençait à retourner à ces vieux jours,
    Inlassablement et indéfiniment, pleure, pleure, pleure, pleure

    Ah, quelle vie disgracieuse
    Avant que tu ne me demandes "Pourquoi ?",
    Sache que ton péché était de toujours trop en demander
    Ces miracles creux se briseront et tomberont

    "C'en est assez !" me dis-tu
    Peu importe le nombre de fois, tu ne faisais que pleurer
    Même la fin va rapidement disparaître

    La prochaine fois, prochaine fois, prochaine fois qu'il viendra
    Le prochain, prochain jour
    Et le prochain, prochain, prochain jour après celui-là, ridiculisons-le !

     

    Outer Science


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :