• Onna ni Sachi are

     

    auteur-compositeur : Tsunku

    vocal : Morning Musume

    label : zetima

    date : 25 juillet 2007

     

    lyrics : (romaji)

    Yuuhi ni tasogare kodoku ni niau wa
    Anata no kuchiguse mada mimi nokoru
    Namida wa misenai dare ni mo misenai
    Tsuyogari bakari no watashi

    Yurushite yaru nante
    Baka ne baka ne baka ne
    Doushite ano ko ni
    Torarechau no baka ne
    Yappa namida ne

    Aa itsuka wa shiawase ga kuru wa
    Deau tame no junbi suru kikan
    Aa doko ka de matte te kudasai
    Onna ni sachi are
    Asahi yo nobore

    Tokai ni akogare shanimuni kurashita
    Futoshita nukumori anata no yasashisa
    Tanoshii mainichi tokai mo naretashi
    Shiawase ni tsutsumareteta

    Nani mo kizukazu
    Baka ne baka ne baka ne
    Ano ko to itsukara
    Nakayoshi na no anata
    Yappa namida ne

    Aa itsuka wa shiawase ga kuru wa
    Sou ja nakerya fukouhei sugiru
    Aa soko made watashi ga yuku kara
    Onna ni sachi are asahi yo nokore

    Aa itsuka wa shiawase ga kuru wa
    Deau tame no junbi suru kikan
    Aa doko ka de matte te kudasai
    Onna ni sachi are asahi yo nobore

    Aa itsuka wa shiawase ga kuru wa
    Sou ja nakerya fukouhei sugiru
    Aa soko made watashi ga yuku kara
    Onna ni sachi are asahi yo nobore

     

    traduction : (source : nautiljon.com)

    La tombée de la nuit, après le crépuscule m'enrobe de sa solitude.
    Ta manière de parler résonne encore dans mes oreilles.
    Je ne veux pas montrer mes larmes, je ne veux pas que quelqu'un les voient.
    Cette fierté fait partie de mon courage.

    Te pardonner ?
    C'est ridicule, ridicule, ridicule !
    Pourquoi t'es tu laissé emporter par cette fille ?
    Tu es un vrai idiot, tu sais ?
    Mes larmes reviennent...

    Ah, le bonheur reviendra un jour.
    Il est temps de se préparer pour un nouvel amour.
    Ah, s'il te plaît attend moi.
    Je vais retrouver mon bonheur de femme.
    Lève-toi, soleil !

    Par amour, je t'ai suivie par imprudence.
    Ta gentillesse me réchauffait.
    Les jours étaient fun. Je commençais à m'habituer à la ville,
    J'étais entourée d'un halo de bonheur.

    Je ne me suis rendu compte de rien...
    Stupide, stupide, stupide !
    Depuis quand as-tu des amis en commun avec cette fille ?
    Bien sûr,
    Les larmes me reviennent...

    Ah, si le bonheur n'est pas injuste,
    Il reviendra un jour.
    Ah, je vais y aller,
    Je vais retrouver mon bonheur de femme.
    Lève-toi soleil !

    Ah, le bonheur reviendra un jour.
    Il est temps de se préparer pour un nouvel amour.
    Ah, s'il te plaît attend moi.
    Je vais retrouver mon bonheur de femme.
    Lève-toi, soleil !

    Ah, si le bonheur n'est pas injuste,
    Il reviendra un jour.
    Ah, je vais y aller,
    Je vais retrouver mon bonheur de femme.
    Lève-toi soleil !

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :