• Journey of the Two Mages ~The Long Wall and the Guard~

    music, lyrics : Mothy-P

    illust : ichika

    vocal : Gumi

    date : 17 aout 2014

     

    lyrics : (romaji) 

    Areta michi wo susumu futari gumi no onna
    Utsukushiki madoushi to sono manadeshi
    Maken wo motomete nishi kara yattekita
    Aa me no mae ni wa nagai nagai kabe

    Ano kabe wo koeta naraba mokutekichi made ato sukoshi

    Kabe ni chikadzuku futari gumi no onna
    Soko ni tachifusagaru hitori no otoko
    Ikoku no monodomo yo tachisaru ga ii
    Ore wa idai na ou kara kou meijirareteru

    "Wa ga kuni no tami igai wa daremo koko wo toosu na" to

    Kabe kara hanareta futari gumi no onna
    Kami ni kuroku nuru otoko to onaji iro
    Kuni no tami yosooi susumou tosuru ga
    Otoko wa futatabi kubi wo yoko ni furu

    "Wa ga kuni no tami no hada wa sonna kimiyou ni shirokunai"

    Kabe kara hanareta futari gumi no onna
    Kao ni doro wo nuru otoko to onaji hada
    Kondo koso wa to susumou tosuru ga
    Otoko wa matamoya kubi wo yoko ni furu

    "Wa ga kuni no tami no hitomi wa sonna bukimi na iro janai"

    Waruku omou na tabibito yo
    Idai de goudai na wa ga kuni wo mamoru tame ni wa
    Kono kabe to ore no you na bannin ga hitsuyou na no da

    Gou wo niyashita madoushi no onna
    Kaze wo makiokoshi otoko wo bukitobasu
    Kabe no tobira wo akete saki ni susumu to
    Soko ni wa nanimo nai nanimo nakatta

    Ano bannin ga mamotteta no wa
    Ittai nan datta no darou?

    Areta michi wo susumu futari gumi no onna
    Utsukushiki madoushi to sono manadeshi
    Maken wo motomete higashi e to susumu

    Aa me no mae ni wa hiroi hiroi umi

     

    spanish cover by Gumi ◄

     

    traduction :

    Deux femmes marchaient le long d'une route en pierre

    Une magnifique sorcière et son élève préférée

    Elles sont venues de l'ouest, cherchant une épée maudite.

    Ah, devant elles il y avait un grand, grand mur.

    Si elles traversent le mur, 

    Alors elles seraient un peu plus proche de leur destination.

     

    Les deux femmes étaient proches du mur, 

    Quand elles furent interceptées par un homme.

    "C'est mieux si vous partez, étrangères.

    Tels sont les ordres de mon Roi.

    Personne n'est autorisé à l'intérieur, 

    Excepté les gens de ma contrée." dit-il. 

     

    Les deux femmes s'en allèrent du mur, 

    Et teignirent leur cheveux en noir, comme cet homme.

    Elles reprirent leur route avec leur déguisement.

    Mais l'homme leur refusa l'accès : 

    "Les habitants de mon pays n'ont pas

    Une peau aussi étrangement pale que la votre."

     

    Les deux femmes s'en allèrent du mur, 

    Et teignirent leur peau en marron, comme cet homme. 

    Elles reprirent une fois de plus leur route avec leur déguisement.

    Mais l'homme leur refusa encore l'accès : 

    "Les habitants de mon pays n'ont pas

    Des yeux aussi bizarrement colorés que les votres."

     

    " Mal-intentionnées voyageuses, 

    Ce mur, et ces gardes comme moi, 

    Sont nécessaires pour protéger la grandeur de mon vaste pays."

     

    La sorcière en colère,

    Appela les vents et souffla l'homme au loin.

    Elles ouvrirent les portes du mur et avancèrent.

    Il n'y avait absolument rien à l'intérieur.

    Mais que protégeait ce garde ?

     

    Deux femmes marchaient le long d'une route en pierre

    Une magnifique sorcière et son élève préférée.

    Elles avançaient vers l'est, cherchant une épée maudite.

    Ah, devant elles il y avait un vaste océan.

     


    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :