• Jessica

    music, lyrics : Kururingo

    vocal : Hatsune Miku

    date : 14 janvier 2012

     

    lyrics (romaji) : 

    Kara ni nattetanda, kan KOOHII
    Tenteki tsuretetou wo haikai
    Te wo tataki kodomo wa boku wo yubisashite warai
    Onna no hito wa micha dame yo tte itteta
     
    Yoku hareta kinshuu no kou
    Shiroi kabe ni te koritsu muen
    Futo me wo yaruto, shoujo wa GAABERA ude ni kakaetesa
    Muishiki ni boku wa kabin wo, to sakasama ni yuka ni ochita
     
    Aa JESSICA JESSICA masa ni GABANANSU
    Hagatatanu shindansho yaburisute
    Shoukaki hikizutte aruku no, boku wa
    Kuruccha inaiyo
     
    JESSICA JESSICA o uchi ni kaero
    Otto, saishuubin nara ma ni au kana
    Sekai kyuukou zutsuu memai wa tsuzuku
     
    Karippanashi datta daihonban
    Tenteki hari no ato, hidari ude
    Iro azayaka na sebyoushi wo yubi de nazoru nazori nagara
    Kubikashigete gakusei wa satta
     
    Yoku hareta shinryoku no kou
    Denki KOONAA de kobun funtou
    Futo me wo yaruto, kimi wa omosou ni zukan kakaetesa
    Kyatatsu ni notta boku wa kurainri BARANSU wo kuzushita
     
    Saa JESSICA JESSICA goran, nagareboshi
    Hitogomi ni derarezu toshoukan no,
    Isu no shita gatagata furueru boku wa
    kichigai janaiyo
     
    JESSICA JESSICA kirari, hokkyokuten de,
    Saishuubin mada ma ni aukana
    Sekai kyoukou fumin miminari
    Yamanu
     
    Sou, wakattenda matomojanai no wa boku nanda
    Sude ni chiryouhou kikanainda mato ni modoreru no kana?
    Houtai hodoite boku ni nokotta no ga, kimochi warui kizuato dake
    Datta toshitemo, kimi wa waratte kureru?
     
    Aa JESSICA JESSICA kanjanan dakara
    Mou sukoshi teinei ni atsukatte
    Kimi ga dare ka omoidase sou nanda
    Boku wo waratteyo
     
    Torontoshita hitomi de mitsumenaide
    SURII, FOO, FAIBU, de mahou ni kakerareta
    Sekai kyoukou kimi no namae de shuushifu
    Aa

     

    traduction :

    Je suis devenue vide aussi vide qu'une tasse de café

    Connectée à une intraveineuse, j'errais autour du bâtiment. 

    Un gamin turbulant pointa son doigt vers moi et se mit à rire

    La femme qui se trouvait à ses côtés lui dit "Ne regarde pas !"

     

    Au milieu de cette merveilleuse saison d'automne qui s'étalait si joliment,

    J'étais impuissante et seule à l'intérieur de ces murs blancs. 

    Du coin de l'oeil, j'ai remarqué une jeune fille tenant des marguerites dans sa main.

    Inconsciemment, moi, dans le rôle du vase de fleurs, 

    Je tombais à la renverse sur mon lit.

    Aah, 

     

    Jessica, Jessica

    En effet, la gouvernance

    Essaye de mettre de côté cet insondable diagnostic,

    Je glisse le long de cet extincteur sur lequel je marche

    Je ne suis pas folle !

     

    Jessica, Jessica

    S'il te plaît reviens à la maison

    Si c'est ma dernière chance, je me demande si je le ferais à temps ?

    Une crise mondiale, ces maux de tête et ces vertiges continuent

     

    J'ai emprunté une copie écran sans la renvoyer

    La marque de l'intraveineuse est toujours sur mon bras gauche.

    Frôlant de mon doigt la tranche du livre coloré, en plein milieu de mon action

    Je suis passée près d'un étudiant qui me regardait curieusement

     

    Au milieu de cette saison verdoyante et merveilleusement ensoleillée

    Dans le coin biographie, me battant seule

    Du coin de l'oeil, je t'ai remarquée, "toi", debout, tenant un livre qui avait l'air lourd

    Debout sur l'escabeau, avec une violente secousse, 

    J'ai perdu l'équilibre.

    Allez, 

     

    Jessica, Jessica, 

    S'il te plaît, regarde, une étoile filante

    Evitant la foule dans la bibliothèque, 

    Cachée sous une chaise, frissonnant

    Je ne suis pas devenue folle ! 

     

    Jessica, Jessica, 

    Avec un éclair, en direction du pôle Nord

    Et puis, si c'est la dernière chance, serais-je encore en mesure de le faire ?

    Une crise mondiale, cette insomnie et le bourdonnement dans ma tête ne s'arrêtent pas

     

    Oui, je comprends.

    Celle qui est folle, c'est moi.

    Ce traitement ne fonctionne pas

    Vais-je redevenir ce que j'étais, je me le demande ?

     

    On m'a laissé enlever mes bandages.

    Si tout ce qui reste est une horrible cicatrice,

    Est-ce que tu me souriras encore ?

    Aah, 

     

    Jessica, Jessica, 

    Je suis encore un patient.

    Alors s'il te plaît, traite-moi avec gentillesse un peu plus longtemps, 

    Je commence à me rappeler qui tu es

    Souris-moi ! 

    Ne me regarde pas avec ces yeux vides

    Avec un 3, 4, 5, le sort a été lancé

    Cette crise mondiale, juste avec ton nom, s'est terminée


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :