• Hatsune Miku

    Hatsune MikuNom : 初音ミク / Hatsune Miku 

    Développeur : Crypton Future Media

    Série Initiale : Vocaloid2

    Date de sortie : août 2007

    Voix : Saki Fujita

    Langue : Japonaise (anglaise en V3)

     

    Mise à jour : V2 ► Append

       + nouvelle banque de voix (dark, soft, vivid, sweet, solid, light)

       + voix plus expressive

                             V2 ► V3

        + amélioration des banques de voix

        + voix anglaise

     

    Musique présente sur le blog : 

    Albino ◄

    Baby Maniacs ◄

    Cat's Dance ◄

    Deep Sea Girl ◄

    Eien ni Shiawase ni Naru Houhou, Mitsuke Mashita

    Francium ◄

    Gift from the Princess who brought Sleep ◄

    Jessica ◄

    Kagerou Days ◄

    Kochira Koufuku Anshin Iinkai Desu ◄

    Queen of the Glass ◄

    Rinne ◄

    Romeo & Cinderella ◄

    The Maiden of the Tree ~ Millenium Wiegenlied ◄

    Unhappy Refrain ◄

    We are POP CANDY

    Cover : 

    Panda Hero ◄

    Rera ◄

    Rugrats Theory (japanese) ◄

    En groupe

    Bad End Night ◄

    Blessed Messiah and the Tower of AI ◄

    Crazy Night ◄

    Ever ∞ Lasting ∞ Night ◄

    Magnet ◄

    Matryoshka ◄

     ► Party x Party ◄

    Twilight ∞ nighT ◄

    World's End Dancehall ◄

     

    Galerie d'images ◄

  • music, lyrics : Kururingo

    vocal : Hatsune Miku

    date : 14 janvier 2012

     

    lyrics (romaji) : 

    Kara ni nattetanda, kan KOOHII
    Tenteki tsuretetou wo haikai
    Te wo tataki kodomo wa boku wo yubisashite warai
    Onna no hito wa micha dame yo tte itteta
     
    Yoku hareta kinshuu no kou
    Shiroi kabe ni te koritsu muen
    Futo me wo yaruto, shoujo wa GAABERA ude ni kakaetesa
    Muishiki ni boku wa kabin wo, to sakasama ni yuka ni ochita
     
    Aa JESSICA JESSICA masa ni GABANANSU
    Hagatatanu shindansho yaburisute
    Shoukaki hikizutte aruku no, boku wa
    Kuruccha inaiyo
     
    JESSICA JESSICA o uchi ni kaero
    Otto, saishuubin nara ma ni au kana
    Sekai kyuukou zutsuu memai wa tsuzuku
     
    Karippanashi datta daihonban
    Tenteki hari no ato, hidari ude
    Iro azayaka na sebyoushi wo yubi de nazoru nazori nagara
    Kubikashigete gakusei wa satta
     
    Yoku hareta shinryoku no kou
    Denki KOONAA de kobun funtou
    Futo me wo yaruto, kimi wa omosou ni zukan kakaetesa
    Kyatatsu ni notta boku wa kurainri BARANSU wo kuzushita
     
    Saa JESSICA JESSICA goran, nagareboshi
    Hitogomi ni derarezu toshoukan no,
    Isu no shita gatagata furueru boku wa
    kichigai janaiyo
     
    JESSICA JESSICA kirari, hokkyokuten de,
    Saishuubin mada ma ni aukana
    Sekai kyoukou fumin miminari
    Yamanu
     
    Sou, wakattenda matomojanai no wa boku nanda
    Sude ni chiryouhou kikanainda mato ni modoreru no kana?
    Houtai hodoite boku ni nokotta no ga, kimochi warui kizuato dake
    Datta toshitemo, kimi wa waratte kureru?
     
    Aa JESSICA JESSICA kanjanan dakara
    Mou sukoshi teinei ni atsukatte
    Kimi ga dare ka omoidase sou nanda
    Boku wo waratteyo
     
    Torontoshita hitomi de mitsumenaide
    SURII, FOO, FAIBU, de mahou ni kakerareta
    Sekai kyoukou kimi no namae de shuushifu
    Aa

     

    traduction :

    Je suis devenue vide aussi vide qu'une tasse de café

    Connectée à une intraveineuse, j'errais autour du bâtiment. 

    Un gamin turbulant pointa son doigt vers moi et se mit à rire

    La femme qui se trouvait à ses côtés lui dit "Ne regarde pas !"

     

    Au milieu de cette merveilleuse saison d'automne qui s'étalait si joliment,

    J'étais impuissante et seule à l'intérieur de ces murs blancs. 

    Du coin de l'oeil, j'ai remarqué une jeune fille tenant des marguerites dans sa main.

    Inconsciemment, moi, dans le rôle du vase de fleurs, 

    Je tombais à la renverse sur mon lit.

    Aah, 

     

    Jessica, Jessica

    En effet, la gouvernance

    Essaye de mettre de côté cet insondable diagnostic,

    Je glisse le long de cet extincteur sur lequel je marche

    Je ne suis pas folle !

     

    Jessica, Jessica

    S'il te plaît reviens à la maison

    Si c'est ma dernière chance, je me demande si je le ferais à temps ?

    Une crise mondiale, ces maux de tête et ces vertiges continuent

     

    J'ai emprunté une copie écran sans la renvoyer

    La marque de l'intraveineuse est toujours sur mon bras gauche.

    Frôlant de mon doigt la tranche du livre coloré, en plein milieu de mon action

    Je suis passée près d'un étudiant qui me regardait curieusement

     

    Au milieu de cette saison verdoyante et merveilleusement ensoleillée

    Dans le coin biographie, me battant seule

    Du coin de l'oeil, je t'ai remarquée, "toi", debout, tenant un livre qui avait l'air lourd

    Debout sur l'escabeau, avec une violente secousse, 

    J'ai perdu l'équilibre.

    Allez, 

     

    Jessica, Jessica, 

    S'il te plaît, regarde, une étoile filante

    Evitant la foule dans la bibliothèque, 

    Cachée sous une chaise, frissonnant

    Je ne suis pas devenue folle ! 

     

    Jessica, Jessica, 

    Avec un éclair, en direction du pôle Nord

    Et puis, si c'est la dernière chance, serais-je encore en mesure de le faire ?

    Une crise mondiale, cette insomnie et le bourdonnement dans ma tête ne s'arrêtent pas

     

    Oui, je comprends.

    Celle qui est folle, c'est moi.

    Ce traitement ne fonctionne pas

    Vais-je redevenir ce que j'étais, je me le demande ?

     

    On m'a laissé enlever mes bandages.

    Si tout ce qui reste est une horrible cicatrice,

    Est-ce que tu me souriras encore ?

    Aah, 

     

    Jessica, Jessica, 

    Je suis encore un patient.

    Alors s'il te plaît, traite-moi avec gentillesse un peu plus longtemps, 

    Je commence à me rappeler qui tu es

    Souris-moi ! 

    Ne me regarde pas avec ces yeux vides

    Avec un 3, 4, 5, le sort a été lancé

    Cette crise mondiale, juste avec ton nom, s'est terminée


    votre commentaire
  • music, lyrics, arrangement : Hachi

    guitare : osamuraisan

    illust : Hatsuko

    vocal : Hatsune Miku

    date : 21 juillet 2010

    lyrics : (romaji)

    Kuro yagi ga tsubuyaita
    Hakusen yori osagari yo
    nibiiro densha toori satte
    tonari de neko ga toikaketa
    anata wa doko ni mukaundai kokora mo jika ni shinjimatte
     
    Aka no tekubi tazusaete 
    watashi hitori fuwari nenashigusa
    sabita mizu wo nomikomunde
    tsugi no eki
     
    Mata douka douka ai wo
    Kaeri no densha wa doko ni mo nai wa 
    Oshiete daarin daarin nee daarin
    koe ga kikoeta you na ki ga shita 
     
    Kareta hana wa tsubuyaita
    kanjou ga nai, kanjou ga nai, kokoro wa urei yuu wo haite
    semi no naite ochiru goro
    densen ga saita aka no shita
    tachiirikinshi kettobashite
     
    takeri kage ga dorodoro to
    koboredasu
     
    "Mienai" to naite naite
    Watashi no omoi wo sagashite iru wa
    Oshiete daarin daarin nee daarin
    narame denwa no inochi wa doko he 


    Udaru udaru kanjousen
    koko ni wa nai koko ni juuten wa nai 
    hirari hirari migi de naru
    fumikari no oto kanka rarin dou
    karasu wa iu karasu wa  iu
    "Anokoro ni wa kitto modorenaize"
    "Kimi wa mou otona ni natte shimatta"
     
    Mata douka douka ai wo
    owaranai rinne wo chigitte okure
    Sayonara Daarin daarin nee daarin
    ano hi watashi wa otona ni natta


    Taezu omou futari hitori
    Kure ochita kotoba wa torekaezu ni 
    sayonara daarin daarin nee daarin
    kurukuru mawaru kanjousen wo


    "Hitori aware ni ayumeya shoujo"

     

    Glutamine's cover ◄

    traduction : (sourcekurotsuki92i)

    Une chèvre noire me siffla
    「Veuillez ne pas franchir cette ligne blanche 
    Pendant que le train noir passe s'il vous plaît」

    Un chat à mes côtés me dit
    「Où pourrais-tu bien aller ? 
    Cet arrêt te mènera droit à la mort」

    Tout en tenant mon poignet rouge,
    Seule, je suis comme une mauvaise herbe sans racine
    Je buvais cette eau couleur rouille
    En attendant la prochaine station

    S'il te plaît, juste une fois, reviens et donne-moi ton amour
    Il n'y a aucun train qui peut me ramener à la maison
    S'il te plaît dis-moi chéri, chéri, chéri,
    Je pensais avoir entendu ta voix

    Une fleur fanée me siffla
    「Plus aucune émotion, plus aucune émotion,
    Mon coeur vomissait une soirée douloureuse」

    Lorsque les cigales pleuraient et commençaient à mourir
    Sous cette rougeur que ces fils électrique avaient déchirée
    Je donnais un coup de pied au panneau "Ne pas entrer",
    Une ombre violente commençait à s'égoutter et à se répandre

    「Je ne pouvais pas les voir」 criais-je encore et encore
    Je continuais de rechercher mes émotions
    S'il te plaît dis-moi chéri, chéri, chéri,
    Si le téléphone ne sonne pas, où est donc passée sa vie ?

    Dans cette boucle étouffante, étouffante,
    Il n'y a aucun, il n'y a pas de terminus
    Sonnant à gauche, à gauche puis à droite,
    Le croisement de chemin de fer faisait "clic clac"

    Un corbeau me parlait, un corbeau me parlait
    「Tu ne seras pas capable de retourner à ce moment」
    「Tu es déjà devenue une adulte」

    S'il te plaît, juste une fois, donne-moi ton amour
    S'il te plaît, détruit cette boucle sans fin
    Adieu chéri, chéri, chéri, en ce jour où je suis devenue une adulte

    Je pensais sans arrêt à deux personnes, une personne,
    Incapable de retrouver les mots qui s'étaient dissipés avec le soleil couchant
    Adieu chéri, chéri, chéri, sur cette boucle éternelle

    「Continue de marcher seule, misérablement, jeune fille」


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique