• A drop of Repetition

    music, lyrics : Nekomushi-P

    vocal : Kagamine Rin

    date : 12 novembre 2011

    One of Repetition ◄

     

    lyrics (romaji)

    tsugou yoku utsusareteta sakkaku
    imi wo ushinatta kotoba to jikaku
    pokkari aita kono ana wa ni-do to
    kaeshite to naki mayotta rotou

    mou iranai kara iru to jama dakara
    ii wa shinai kedo kikoete kuru
    kono kimochi ga rikai deki masu ka
    mou iya da

    zutto zutto tsuzukeba ii na
    susumu saki no amai gensou
    garasu goshi no kasuka na hikari
    karamatte tokeru toiki

    fukai fukai nemuri ni ochita
    ude no naka de egaki tsuzuketa
    kore ga saisho de saigo no yume
    nakunatta watashi no basho datte

    shinjitetanda honki de
    utagau nante iya de
    hanarete iku you na ki ga shitanda

    dakedo hajime kara zenbu uso
    chikazuite nanka nai
    konna ni maiagatte baka mitai

    aishiteta sou tsutaeta no wa
    tsuriageru tame no esa desu ka
    omocha bako no naka tsumerarete
    akitara suterarerun desu ka

    feinto omote wa tokubetsu taiguu
    hikkurikaeseba riko shugi taido
    kawari wa ikura demo itanda tte
    kizukareta ningyou wa soku taijou

    naraberareru mono kuraberareru mono
    sukoshi ajimi shite sugu bye bye
    kono kimochi ga rikai deki masu ka
    sayounara

    nigerarezu ni tsuita kizuato
    namida nante mou dete konai ya
    kirei na sasoi de sura subete
    yogoshite mite shimaunda doushite

    atsukai yasukatta dake
    nan demo omoidoori
    konna ni mo naru made korogasareta watashi

    kurikaeshi no hitotsubu
    shoumouhin atsukai
    konna ni odorasarete baka mitai

    aishiteru sou tsutaeta no wa
    kai narasu tame no esa desu ka
    sanzan asonda sono ato wa
    suteru koto sura wasurerun desu ka

    sonna karui fureezu nan dane
    benri na dougu dattan dane
    donna ni koukai shita tte
    mou moto ni wa modoranai

    aishiteta sou tsutaeta no wa
    tsuriageru tame no esa deshita
    nakami nanka dou demo yokute
    atarashii mono ga hoshikatta dake

    aishiteru sou tsutaeta no wa
    kai narasu tame no esa deshita
    anata ni totte wa asobi demo
    watashi wa isshou seoi tsuzukeru

    tsugou yoku utsusareteta sakkaku
    imi wo ushinatta kotoba to jikaku
    pokkari aita kono ana wa nido to
    kaeshite to naki mayotta rotou

    mou iranai kara iru to jama dakara
    ii wa shinai kedo kikoete kuru
    kono kimochi ga rikai deki masu ka
    mou iya da

    feinto omote wa tokubetsu taiguu
    hikkurikaeseba riko shugi taido
    kawari wa ikura demo itanda tte
    kizukareta ningyou wa soku taijou

    naraberareru mono kuraberareru mono
    sukoshi ajimi shite sugu bye bye
    kono kimochi ga rikai deki masu ka
    Sayounara

     

    traduction : (by me

    Une illusion "pratique"

    Des mots et de l'attention qui ont perdu leur sens

    Ce manque qui ne pourra jamais se combler

    "Rend-le moi" Je crie en déambulant sans but

    Je n'en veux plus, je ne peux être ici

    Cette page déchirée irremplaçable 

    Cette épine qui est magnifique de devant comme derrière, doucement ondule (?)

     

    Je souhaite que cela dure à jamais

    Une douce illusion comme fin

    Une subtile lumière à travers le verre

    Les respirations mêlés et brûlantes

     

    Je suis tombé.e dans un profond, profond sommeil

    Je continuais d'imaginer dans mes bras

    C'est le premier et dernier rêve

    Ma place que j'ai perdu, parce que 

     

    J'ai sérieusement cru. Je ne veux pas en douter

    C'était comme si tu glissais au loin, mais

    C'était un mensonge depuis le départ. Nous n'étions pas proche pour commencer.

    Quel.le idiot.e j'étais pour être heureux.se de ça. 

     

    "Je t'aime" étaient ces mots

    Rien d'autre qu'un appât pour moi ?

    J'ai été mise dans ta petite boîte à jouets

    Et maintenant que tu t'ennuies, vas-tu me jeter ?

     

    Une feinte, de l'extérieur, tu me traitais spécialement

    Mais quand tu te retournes, tu étais juste égoïste.

    Il y a pleins de remplaçants.es

    Une fois que c'est réalisé, la poupée est abandonnée

    Je ne peux pas faire demi-tour, je veux te repousser

    Mais cette menotte boueuse est encrée en moi

    Ces mots de passes négatifs pré-choisis salissent

     

    Un coeur blessé et une larme rouge tombe

    Les pétales d'une fleur empoisonnée s'épanouissant depuis la tige

    Peut importe combien de fois je la prends, il n'y a pas de fin

    Trempant dans les effets secondaires de ce médicament. Pourquoi ...

     

    J'ai pleuré, mais je n'ai jamais souhaité que ce mensonge continue

    Ce semblant d'être jeté.e au sol est réel

    Cette goutte de répétition, ce traitement d'être quelque chose de consummable

    Quel.le idiot.e j'étais d'être heureux.se de ça

     

    "Je t'aime", as-tu utilisé ces mots

    Comme un traitement pour m'apprivoiser ?

    Après que tu es terminé.e avec moi

    Vas-tu même oublié.e que tu m'as abandonnée ?

     

    C'était juste une période douce

    C'était un outil si pratique

    Peu importe combien de fois je le regrette

    Je ne peux pas retourner à ce que j'étais

     

    "Je t'aime", tu utilisais ces mots

    Comme un appât pour me piéger

    Tu te fichais de ce qu'il y avait en moi

    Tu voulais juste du nouveau

     

    "Je t'aime", tu utilisais ces mots

    Comme un "traitement" pour m'apprivoiser

    Même si ce n'était qu'un jeu pour toi

    Je porterais ça pour le reste de ma vie

     

    Une illusion "pratique"

    Des mots et de l'attention qui ont perdu leur sens

    Ce manque qui ne pourra jamais se combler

    "Rend-le moi" Je crie en déambulant sans but

    Un film brûlé, un virus chaotique

    J'ai peur de toute chaleur

    Un trouveur de problème nuageux et coloré (??). Je ne peux pas

     

    Une feinte, de l'extérieur, tu me traitais spécialement

    Mais quand tu te retournes, tu étais juste égoïste.

    Il y a pleins de remplaçants.es

    Une fois que c'est réalisé, la poupée est abandonnée

    C'est devenu froid et ça arrêté de tourner

    La brûlure, grande ouverte s'est rempli de folie

    Ouvrent les portes et dit au-revoir. 


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :